Récit

Fabruce Ramaherimamonjy incarne le thème de la Journée de l'Afrique de l'Union Africaine de cette année : "Former un Africain adapté au XXIe siècle". Il reste fidèle à son engagement de donner la priorité à l'enseignement de la médecine afin d'élever le niveau des soins de santé pour ses compatriotes malgaches. Mais cela n'a pas toujours été son plan de vie.

Une double bénédiction pour Emmanuel

De tous les anniversaires qu'il avait célébrés dans sa vie, le 43ème anniversaire d'Emmanuel allait être le plus extraordinaire. Quelques jours seulement après avoir tourné la page d'une nouvelle année de vie, un nouveau chapitre a commencé. Emmanuel a été transporté dans une salle d'opération à bord du navire-hôpital Global Mercy™, où il est devenu le tout premier patient à être opéré pendant sa mission à Freetown, en Sierra Leone. Là, au cours d'une opération qui n'a duré que 48 minutes, Emmanuel a été libéré de la tumeur qui se développait sur son cou depuis 4 ans.

Soutenir une chirurgie fiable : Comment une technicienne biomédicale a trouvé sa raison d’être

,
Si l'on vous demande d'imaginer l'équipe d'un hôpital, vous penserez peut-être d'abord aux médecins, aux chirurgiens ou aux infirmières. Mais il faut de nombreux autres spécialistes, chacun avec ses compétences, ses aspirations et ses outils, pour faire fonctionner un hôpital. Deborah Nutsugah a travaillé dans un hôpital au Ghana, son pays d'origine, en tant que technicienne biomédicale, spécialisée dans la manipulation et l'entretien du matériel médical utilisé pour les soins aux patients. "Je m'assure que cet équipement peut être utilisé en toute sécurité sur le patient par les chirurgiens et les infirmières", explique-t-elle.

À la rencontre de « l’équipière loyale » du département de rééducation de Mercy Ships

Alors que l'Africa Mercy® et le Global Mercy™ étaient à quai au Sénégal, des kinésithérapeutes bénévoles du monde entier sont montés à bord pendant plusieurs mois pour partager leurs compétences et leur expertise. Plus de 350 patients ont rencontré de nombreux bénévoles au sein de l'équipe de rééducation - et le visage de Mame Birame Sy est un visage que la plupart des patients ont croisé.

La guérison libératrice de Samba

Après avoir vécu 56 ans avec une fente labiale, il a suffi d'une intervention chirurgicale de deux heures pour donner un cours nouveau à la vie de Samba et libérer tout son potentiel. Samba, veuf et père de quatre enfants, travaillait comme éleveur de bétail dans la campagne sénégalaise, où il était souvent confronté à la discrimination en raison de sa malformation. Il s'était habitué à ce que son bec-de-lièvre attire l'attention. Les agressions physiques étaient si courantes que Samba ne pouvait les compter.

L’avenir prometteur de Diarra

Pour Diarra, 25 ans, l’entrée dans la salle d'opération de l'Africa Mercy® était le moment qu’elle attendait depuis plus de dix ans ! Pendant près de la moitié de sa vie, elle a vécu avec une tumeur au visage dont elle n’arrivait pas à guérir. "Je me sens tellement légère dans mon cœur", s'est-elle exclamée quand elle a su qu’elle allait être opérée. "J'ai consulté de nombreux médecins, mais aucun n’a réussi à me guérir." Elle ne se souvient pas du moment exact où la tumeur a commencé à se développer. Son souvenir le plus récent remonte à l'adolescence : un mal de dents avait provoqué une petite bosse qui n’a cessé de grossir.

L’histoire du Dr Camara : Sa formation en chirurgie générale transforme son impact en Guinée

, ,
As a young boy, Dr. Abraham Camara was puzzled when relatives, friends, and neighbors came to seek medical help from his father, a high school teacher. “He was the only person who had gone to university, and he worked for the government,” explained Dr. Camara. Thus, “they thought he would know a lot about healthcare.” His father embraced the responsibility. He recommended hospitals, raised funds for medical bills, made appointments with doctors, and took neighbors to treatments when he could. Watching his father in action planted seeds of empathy in Dr. Camara’s heart. A dream to go into medicine was born. Dr. Camara grew up to make that dream a reality. For the past 12 years, he has been training to become a specialized surgeon. This dream is rooted in the desire to become the ultimate champion of his patients: “I want to be in the best possible position to help.”

« Les dons qu’il porte en lui » : Hamadou retrouve l’espoir

, ,
Hamadou avait 4 ans lorsqu’il est venu à bord de l’Africa Mercy® au Sénégal. Il avait déjà appris à faire face aux limites physiques de sa fente labio-palatine, une fente dans la lèvre supérieure qui l'empêchait d'avaler et de manger, et qui affectait la croissance de ses dents. Mais la fente continuait à le freiner sur le plan social, même au sein de sa propre famille. Les membres de la communauté d'Hamadou boivent leur eau dans un grand pot qu'ils partagent avec les autres membres de leur famille, ainsi qu'avec leurs invités. « Les gens ne voudraient pas boire dans le même pot que lui », a expliqué sa mère, Hawa. Même si Hamadou était isolé dans certaines situations, sa mère était toujours à ses côtés et lui apportait un soutien constant.

La guérison en première ligne : Histoire d’une infirmière mentorée

,
Dans toute profession, le mentorat et le partage des connaissances sont essentiels pour donner aux bons travailleurs les moyens de devenir d'excellents travailleurs. C'est particulièrement vrai dans le domaine médical, où des praticiens qualifiés sont chargés de fournir des soins de qualité à ceux qui en ont le plus besoin. En 2022, lorsque l'Africa Mercy® s'est rendu au Sénégal pour un service de terrain de 10 mois, plus de 50 professionnels de santé ont participé à des programmes de formation et de mentorat afin de perfectionner leurs compétences et d'améliorer les soins prodigués aux patients. La toute dernière de ces professionnels était Sawdiatou Mbodji, qui a rejoint l'équipe d'infirmières du navire pour un mois de mentorat.

Un garçon de 13 ans, en difficulté pour manger et parler à cause d’une tumeur, bénéficie d’une intervention chirurgicale qui va transformer sa vie au Sénégal

,
Un adolescent qui a passé des années à chercher une solution pour se faire opérer d'une tumeur faciale grandissante qui l'empêchait de manger et de parler a été opéré avec succès grâce à une organisation humanitaire spécialisée dans la chirurgie. Dauoda n'avait que quatre ans lorsqu'un minuscule ganglion est apparu sur sa mâchoire supérieure. Dans d'autres pays, un dentiste aurait détecté la maladie plus tôt, mais dans son pays d'origine, le Sénégal, les soins sont beaucoup plus difficiles parce qu'il y a seulement huit dentistes pour un million d'habitants.